Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog des Bactéries et de l'Evolution

Un peu d'étymologie (1) : varius, vairon et variole

12 Mai 2008 , Rédigé par Benjamin Publié dans #Bacterioblog

Je commence là une petite série dont je ne sais pas encore si elle dépassera les deux épisodes, mais l'étymologie m'amuse beaucoup et je souhaitais partager quelques découvertes Wikipediesques qui ont fait mon émerveillement, et ne sont pas toujours sans rapport avec la microbiologie, comme on le verra.

En latin, l'adjectif varius n'a pas pour traduction première "varié", mais plutôt "tacheté" ou "bigarré" ou encore "moucheté". Il signifie donc varié, mais dans l'apparance plutôt que d'une manière générale ou abstraite. Quels mots la langue française possède-t-elle, qui auraient hérité de ce sens particulier qui désigne la variation dans l'aspect?

On retrouve varius dans le mot "vairon" (après un passage par le mot "vair"), qui désigne un cas particulier d'hétérochromie, à savoir posséder deux yeux de couleurs différentes.  Dans la fiction Fortune de France, le valet Miroul possède cette particularité, signe, selon le maître d'armes Giacomi, "d'une grande agilité et d'adresse", ce que je n'ai jamais vérifié, tant, les yeux vairons sont rares parmi les humains. On retrouve plus fréquemment les yeux vairons chez les chiens et chats, et comme il n'est pas de bon blog sans photo de chat, je vous en livre une pour illustrer mon propos, passablement mignonne pourvu que l'on surmonte la surprise liée au contraste entre les deux yeux.


En français, le mot vairon possède un autre usage qui ne vous est pas non plus inconnu: après avoir désigné au XIIème siècle n'importe quel "poisson tacheté", il désigne désormais plus spécifiquement un petit poisson d'eau douce, Phoxinus phoxinus, aux écailles bigarrées qui lui valent son nom, et par ailleurs assez facile à pécher et à cuire en friture, pourvu que l'on en maîtrise la cuisson. En latin, le nom varius désigne la truite, probablement à cause des taches de ses flancs. On a ici un bel exemple de convergence étymologique (si l'on peut l'appeler ainsi), le même mot signifiant "tacheté" finissant par désigner dans deux langues apparentées deux poissons qui ne le sont pas.

Enfin, et j'en arrive à la microbiologie, varius, qui signifie "tacheté", est à l'origine du mot "variole" , cette dernière, également appelée "petite vérole", étant une maladie due à un virus qui laisse le visage da'bord moucheté d'abord de petites lésions, ensuite grêlé de cicatrices, lorsqu'on a la chance d'y survivre. Si cette explication ne vous suffit pas et que vous avez le coeur bien accroché, vous pouvez vous rendre sur cette page de Wikipedia pour y constater que la variole mérite bien son étymologie (mais plus dans le tacheté que dans le bigarré). Or, la variole n'est pas n'importe quelle maladie, pour les microbiologistes, elle est tout un symbole: alors qu'elle fut longtemps un fléau redouté, en particulier pour les enfants, elle donna lieu à la découverte du premier vaccin par Edward Jenner en 1796, avant d'être éradiquée dans la seconde moitié du XXème siècle.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Manu 23/02/2009 17:29

Benjamin, tu ne parles pas espagnol, mais ton article avait un prédécesseur... :) Il est amusant de découvrir le nom donné à l'éponge antartique Kirkpatrickia VARIOLosa, sachant que de cette éponge ont été isolés des composés antitumoraux qui sont actuellement en tests précliniques contre le cancer...

Annie 18/05/2008 17:50

Enfin un blogue pour la microbiologiste en moi ! C'est très intéressant cet article. Merci ! Je sens que je vais venir souvent sur blogue à partir d'aujourd'hui. :D

ugn 14/05/2008 22:29

t'en fais pas c'est une private j

Enro 14/05/2008 16:33

> "les yeux vairons sont rares parmi les humains. On retrouve plus fréquemment les yeux vairons chez les chiens et chats"A-t-on une explication ?> ugn, c'est ironique ? Je le trouve très beau, moi, ce chat !

ugn 14/05/2008 10:32

beuh, que ce chat est laid