Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog des Bactéries et de l'Evolution

Bonne année 2007!

8 Janvier 2007 , Rédigé par Benjamin Publié dans #Bacterioblog

Bonjour à tous,

les vacances ont été longues, mais je recommence à écrire pour le bactérioblog. Comme c'est la période, je vous souhaite une excellente année 2007, ou plutôt, comme je ne suis pas radin, de très bons 18 prochains mois. La suite est une petite digression sur mes reflexions de l'instant.

Cette année commence avec une note d'espoir pour ceux qui s'intéressent à l'environnement ou même à la vulgarisation : selon un sondage récent vu sur lemonde.fr, le changement climatique est un enjeu majeur du siècle à venir pour 49% des Français. Que de chemin parcouru en quelques années! Si vous avez vu le documentaire d'Al Gore, une vérité qui dérange (an inconvenient truth), vous avez peut être été comme moi étonné par l'engagement d'un homme politique pour un problème d'écologie. Nous n'en avons pas vraiment l'habitude ; étrangement, la classe politique semble peu en phase avec la population sur ces questions. Il ne s'agit même pas d'une question d'opportunisme, son car il défendait cette cause bien avant qu'elle ne devienne médiatique. La clef est en réalité l'éducation, plus une petite teinte d'expérience personnelle : bien que de formation littéraire, Al Gore a profité de sa scolarité à Harvard pour assister à des conférences sur le changement climatique, où il a pris conscience du problème. Cet exemple est pour moi significatif de l'importance de l'éducation, y compris scientifique,  dans une perspective citoyenne et responsable. L'exemple du climat n'est pas unique, les OGM et les nanotechnologies nous demanderont bientôt des décisions éclairées.

Sur le sujet du changement climatique, une conférencière concluait que de multiples facteurs engageaient notre avenir : le fonctionnement de l'économie, les ressources naturelles, les infrastructures et les mentalités. Fait intéressant, construire des autoroutes engage notre avenir sur 50 ou 100 ans, alors que les mentalités peuvent changer en une génération (25 ans), en particulier grâce à l'éducation. Pour ma part, je pense (j'espère) que l'évolution des mentalités sera encore plus rapide, car même les adultes sont libres d'apprendre.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article