Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog des Bactéries et de l'Evolution

Un lointain cousin volant

19 Décembre 2006 , Rédigé par Benjamin Publié dans #Evolution

Il y a quelques jours je commentais la découverte de microbes piégés dans l'ambre voici 220 millions d'années. Je situais cette époque en écrivant que les amibes fossilisées avaient autrefois cotoyé des dinosaures et les premiers mammifères. Ces origines lointaines de notre embranchement peuvent surprendre : le cliché souvent enseigné est que les mammifères sont apparus après l'extinction des dinosaures il y a 65 millions d'années, alors qu'en réalité cette période a marqué la diversification des mammifères puis leur domination.

Coïncidence étonnante, dans le même numéro de Nature, des scientifiques chinois rapportent la découverte d'un fossile de mammifère du Mésozoïque (un peu plus précisément, quelque part dans le Jurassique, soit 125 Ma), qui selon toute vraissemblance avait la capacité de voler! Ce petit animal baptisé Volaticothérium antiquus était insectivore, arboricole, pesait dans les 70 grammes et traversait les airs grâce à son patagium, c'est-à-dire une extension de peau reliant ses membres lui permettant de planer, exactement à la manière des écureuils volants moderne (exemple ci-dessous).


Glaucomys volans

Cette manière de voler en planant est apparue plusieurs fois au cours de l'histoire évolutive des mammifères (en effet, on l'imagine assez facile à "inventer"), mais le cas de V. antiquus indique que cette innovation était bien plus ancienne que ne le suggérait d'autres fossiles du tertiaire. Cette forme de vol est donc à peu près aussi ancienne que le premier ancêtre des oiseaux susceptible d'avoir volé, Archeopteryx! Je décerne donc à Volaticotherium antiquus la palme du premier vertébré pionnier du ciel, ou plutôt des espaces entre les arbres, ainsi que le trophée de plus mignon animal du Jurassique. Je ne suis pas très objectif en disqualifiant Archopteryx et en négligeant les insectes, mais entre Mammifères, on se serre les patagiums.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

support guides 23/12/2014 08:42

I have a faint memory of reading about the discovery of microbes that was trapped in amber 220. Anyway, I’m so glad to know about your new project. I’m sure you have been working a lot on that.

Enro 20/12/2006 00:23

Excellent billet, et j'aime beaucoup la conclusion ;-) (oui, ce n'est pas constructif, et je m'en moque, ça fait du bien de faire des compliments de temps en temps !).

Benjamin 20/12/2006 00:45

haha! merci ^^