Vendredi 24 novembre 5 24 /11 /Nov 00:00
On peut lire ici une non-argumentation tout à fait délirante, un pur scénario que je résumerais comme suit :
Il y a 225 millions d'années, au Permien, les continents convergent comme par hasard (sic) puis se séparent, mus par une force dont les géologues ignorent toujours la cause. Plus troublant, il ne reste pas de vestige géologique de cette époque, qui coïncide avec l'explosion de la vie. Tous ces éléments confortent l'hypothèse selon laquelle des extraterrestres aux moyens techniques impressionnants ont manipulé la Terre et y ont créé la vie. (à lire soi-même dans son contexte et son langage original, ça perd à la traduction).


Je citerai seulement pour la forme :
Des dizaines de milliers de scientifiques de très haut niveau ne connaissent pas le pourquoi du comment de la fameuse Dérive des Continents démarrée il y a 500 millions d’années aux dires des évolutionnistes.
Ce galimatias est bien sûr archi-faux. Il aurait suffit à celui que je répugne à appeler auteur de se rendre sur l'article "Pangée" de la Wikipedia (que pourtant il n'hésite pas à appeler "l'encyclopédie la plus complète du monde sur le web"), ou encore de suivre des cours de géologie. Alors je récapitule:

1-La dérive des continents s'est amorcée dès qu'il y a eu des continents, probablement avant 3,8 milliards d'années (Ga), d'après les plus vieux continents datés, et non pas il y a 500 millions d'années (Ma) (ce que ne prétend aucun "évolutionniste!").

2-Le comment (le "pourquoi" a bien peu de sens) de la dérive des continents est très bien connu. Il s'agit des mouvements de convection du manteau, observables, et de la subduction (qui n'est pas seulement une conséquence de la dérive des continents, mais qui exerce également une importante force de traction sur la plaque). De même, le mécanisme de la formation des premiers continents est connu (du moins a-t-on une hypothèse étayée par des éléments d'observation, ce qui est le procédé habituel de la science...).

3-La vie existait bien avant la Pangée : les premiers fossiles animaux datent de 500 Ma environ, les premiers fossiles de stromatholites (donc des bactéries!) de 3,5 Ga. Le biais de séparation des isotopes du carbone introduit par la photosynthèse est retrouvé dans les mêmes roches de 3,8 Ga.

4-la vie a connu plus d'une explosion et plus d'une exctinction : l'explosion du Cambrien (-500 Ma) en est un exemple ; le malheur est qu'avant cette période (Précambrien, ou Cryptozoïque), on ne dispose pas de beaux fossiles permettant de distinguer les espèces de bactéries ou de méduses...

5-Il existe des traces de la formation de la Pangée : les massifs hercyniens, dont les massifs Central et Armoricain sont des exemples en France.

6-Les conditions à l'intérieur du globe et la tectonique des plaques peuvent parfaitement changer, de nouvelles dorsales se créer, et pas seulement au moment de l'ouverture de la Pangée. L'ouverture du rift est-africain est un exemple récent.

Ces 6 points de Géologie vont (je l'espère) à l'encontre du "récit" que vous avez pu lire, typique de l'attitude "prenons quelques éléments de science pour faire crédible, oublions les autres pour faire apparaître une incohérence que nous allons résoudre en proposant (sans la moindre preuve!) un scénario invraissemblable qui fera une jolie histoire". Je concède que dans tous les supports pédagogiques et particulier sur le web, l'histoire de la dérive des continents commence avec la Pangée, ce qui induit facilement en erreur (ou supporte dertaines propagandes créationnistes, c'est selon). Rappelons-le : pas plus l'histoire de la Terre que l'histoire de la Vie ne commencent avec la Pangée du Permien. Il y a eu d'autres Pangées avant, il y en aura sans doute encore ; leur formation peut effectivement se faire par hasard, pour deux bonnes raisons : premièrement, deux continents en collision ont tendance à se souder, jusqu'à l'ouverture d'un rift autre part. Deuxièmement, il est difficile à des masses continentales à la dérive mesurant des millions de kilomètres carrés de ne jamais se rencontrer!

Attention! Il va de soi que l'auteur critiqué dans ces lignes possède un droit de réponse inaliénable dans les commentaires ci-dessous (pourvu qu'il ne copie-colle pas ses commentaires précédents et me fasse une belle réponse circonstanciée, qui répond point par point à mes objections).

Ce n'était pas vraiment le sujet du jour, mais la dérive des continents est bien une réalité mesurable directement (par exemple par GPS), pas comme on peut le lire parfois (ici et ) :


Source : NASA

Par Benjamin - Publié dans : Evolution
Ecrire un commentaire - Voir les 14 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

bonjour,

désolé d'intervenir à la suite de cette longue discussion un peu houleuse. je ne m'aventurerai pas des débats aussi complexes car je ne suis pas du tout un spécialiste, juste un curieux et je n'ai d'ailleurs aucun préjugé sur des théories en la matière.
en fait, je voulais simplement poser une question concernant la pangée. Avez-vous une explication concernant le fait qu'il est existé, à un moment, un continent unique (pangée) ? en terme de probabilité, cette configuration (un seul et même volume émergent sur une sphère) me semble très restreinte pour être due simplement au hasard ?
merci d'avance pour votre réponse
cordialement,

laurent
Commentaire n°1 posté par laurent le 09/03/2007 à 09h07
la configuration "pangée" était-elle peu probable statistiquement ? je l'ignore, mais a priori non. ça doit pouvoir se calculer de mille et une manières, peut-être ça a déjà été fait. mais là, j'ai pas le temps.
 
ne perds pas de vue que, si l'on sait qu'il n'y avait qu'une grande masse continentale, il a très bien pu y avoir des iles. le dessin des côtes était sûrement aussi déchiqueté qu'aujourd'hui, même si on est bien incapable de le reconstituer, et qu'on se contente donc en général dans les manuels de dessiner une pangée toute nette et arrondie. 
Commentaire n°2 posté par ugn le 09/03/2007 à 12h51
Pour répondre à la remarque de Laurent, je reprendrai mon argumentation précédente:

-les continents à la dérive finiront toujours par se rencontrer, compte tenu de leur taille, mais aussi du fait qu'il dépendent de convection interne (ceci implique par exemple qu'un continent ne peut faire le tour du globe indéfiniment)
-deux continents qui se rencontrent ne rebondissent pas, ils restent collés l'un à l'autre, comme l'Inde et l'Asie aujourd'hui

Conclusion: l'état de Pangée peut être dû au hasard, ou plutôt à la tectonique de plaques. C'est une configuration qui a existé plusieurs fois dans le passé et qui se reproduira encore.
Commentaire n°3 posté par Benjamin le 13/03/2007 à 09h24
D'ailleurs la Théorie de la Dérive des Continents a été confirmée par les nombreux résultats scientifiques de l'International Geophysical Year de 57-58 (very good year !)
Commentaire n°4 posté par Guillmot le 14/03/2007 à 21h34

Bonjour a tous, je viens de découvrir le post, et j'avoue que c'est dur dur de tout lire. Pour ma part je ne suis qu'un étudiant de Licence. 

Pour faire juste quelques commentaires à E. DIDOULT :
 #9 : la surrection du mont blanc (Alpes externes) est environ de 1.3 mm/ans. Je confirme deplus que le Gondwana et la Laurasie n'était pas des pangées. Pour info, les deux noms de pangée qui me reviennent sont : Rodinia (1Ga environ) et Pangéa (dernière pangée).

En tout cas, félicitation pour le sujet de départ qui résume assez bien ce qui est enseigné actuellement en licence. 

Blog super sympa que j'ajoute imédiatement dans la liste de mes blogs amis. 

Cordialement, 

Commentaire n°5 posté par Pierre le 16/06/2007 à 20h33

Voir ce site qui donne une nouvelle théorie qui tient la route sur le déluge et la dérive des continents.

http://www.alterinfo.net/Recherche-sur-le-deluge-et-la-derive-des-continents_a40870.html
Commentaire n°6 posté par Daniel Pignard le 26/01/2010 à 19h53
Je manque de temps pour faire une réponse circonstanciée, je vais donc la jouer rapide : 

nos amis (façon de parler) anglo-saxons ont deux mots très poétiques pour ce genre de "nouvelle théorie" : "crackpot" et "bullshit"

Je pourrais m'amuser comme jadis à réfuter toutes les absurdités qu'on y trouve, mais je n'ai pas vraiment envie de lire que les lois de la physique ont changé au cours du temps, ou que Dieu a créé la Terre avec les fossiles, explications sans doute puissantes mais non scientifiques au possible.

 Il est tout de même amusant de relier des "données" issues telles quelles de la bible avec quelques données géologiques, en ignorant la montagne de ces dernières qui contredisent les premières...
Commentaire n°7 posté par Benjamin le 29/01/2010 à 21h38
S'il y a une montagne de données géologiques qui contredisent les données de la Bible, alors au boulot, citez en une dizaine car nous aimons beaucoup rire nous les chercheurs de vérité scientifiques.
Commentaire n°8 posté par Daniel PIGNARD le 30/01/2010 à 15h41

Yo petit enfant moi j'cois la dedans faitque

Commentaire n°9 posté par lau le 02/06/2010 à 20h36

Les commentaires fonctionnent!

Commentaire n°10 posté par Benjamin le 01/03/2012 à 15h45
Chers lecteurs,
La plupart des éléments listés par Benjamin est exacte ; il se trouve que les premières pages de la presse scientifique de janvier 2012 parlent aussi du futur de la Pangée, qui est basée exclusivement sur la foi évolutionniste (qui est non interventionniste par définition) - cela est un détail et nous verrons bientôt les phénomènes d'ensemble.

Je dois organiser la mise en ligne d'un documentaire de National Geographic et qui ne se retrouve pas autrement : ni en anglais ni sur le thème lui-même :
les causes connues de la surrection des 4 (ou 16 selon les auteurs), et qui ont donné par la suite le continent de la Pangée (qui n'a été unifié qu'à la fin du Permien).
Causes connues de la surrection des 16 socles ?
........ en fait, causes inconnues en, 2008, doc de Nat Geo à l'appui (1ère chaine tv scientfique du monde)... - Les évolutionnistes professionnels ne sont pas interventionnistes, on vient de le dire ...

A bientôt

Commentaire n°11 posté par Etoenne Didoult le 01/03/2012 à 19h07

coquille d'imprimeur sur mon prénom tant aimé :)

Commentaire n°12 posté par Etienne Didoult le 01/03/2012 à 19h12

<iframe width="420" height="315" src="http://www.youtube.com/embed/QDqskltCixA" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

 

il semble que l'html ne soit pas codé sur ce blog, dommage ... voyons cela.....

Commentaire n°13 posté par Etienne Didoult le 01/03/2012 à 22h35

non, ça ne focntionne pas ... alors rendez-vous sur :

http://www.youtube.com/watch?v=QDqskltCixA
Vous pouvez constater ce que je disais tout à l'heure l'origine des 16 socles primordiaux.

Quand je parlais de 500 millions d'années en 2006, on pourrait dater d'après la datation religieuse évolutionniste à 650 milluions d'années.

 

Seulement Benjamin affirme que je "délire".

Ainsi que le montre la vidéo en référence, on peut en déduire, selon Benjamin ici présent, que la National Geographic , la 1ère tv scientifique du monde, "délire".

Commentaire n°14 posté par Etienne Didoult le 01/03/2012 à 22h42


 

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés