Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog des Bactéries et de l'Evolution

Darwin, un "facho" ?!?

25 Juillet 2006 , Rédigé par Benjamin Publié dans #Evolution

Je rapporte ici une question posée par un quidam sur yahoo answers. Lorsque je suis tombé dessus, la discussion était déjà close, et il m'a semblé que les réponses étaient pleines de bon sens. La question s'intitulait "faut-il croire en l'évolution?" et s'accompagnait du commentaire ci-dessous :

"L'évolution de darwin est stupide! Il faut être bête pour croire que l'homme était un singe avant. Il faut s'en méfier car cette théorie est à la base du racisme dans ce monde. C'est un prétexte pour faire croire que l'homme noir est plus près du singe. En outre, elle n'a rien de scientifique, elle repose sur un postulat. Comment croire que l'origine du cheval c'est la baleine????? Comment croire que le monde est le fruit du hasard? Enfin le hasard peut il créer un monde aussi parfait? Regardez la nature et vous comprendrez." *


Toutes les réponses étaient pro-évolution et raisonnables, sauf une, véhémente mais retirée depuis, où l'on lisait que "Darwin était un facho". Vive le web 2.0... Au lieu de traîner sur le net, ce foutriquet ferait mieux de prendre des cours d'histoire, ou à la rigueur, de vocabulaire.

S'ensuit un lien vers un site hallucinant, une perle que je vous livre telle quelle : www.mensongedelevolution.com. Le titre parle de lui-même. Le plus choquant dans tout ça, ce n'est pas de prétendre que Darwin n'a rien découvert mais s'est fait le porte parole du matérialisme, c'est de lier inlassablement la théorie darwinienne de l'évolution au racisme (dont une belle photo de blanc menaçant de son fusil un noir au sol), au communisme (!), à l'eugénisme, au terrorisme (!!!)... Ce n'est pas aussi grossier que traiter Darwin de "facho", mais l'esprit y est.

Pourquoi? A mon humble avis, pour deux raisons :
1-L'évolution selon Darwin n'est vue par ses adversaires que comme la survie du plus fort, donc comme une idéologie qui justifie nos actes barbares. Struggle for Life!
2-Darwin était raciste!

Et voici ma réponse, que j'espère raisonnable :
1-La sélection naturelle, ou survie du plus apte, ne s'exprime que très rarement par des combats directs (j'attire votre attention sur le fait que la prédation n'a aucun intérêt dans ce cadre, où la compétition est intraspécifique), mais sélectionne les individus qui sont le plus représentés à la génération suivante, les plus prolifiques. La compétition consistera plus généralement e
n une compétition pour la nourriture. Vous avez le droit d'être moins fort, mais si vous avez plus d'enfants, vous avez en quelque sorte gagné (plus correctement, vos gènes ont gagné). En somme, faites l'amour, pas la guerre.
2-Darwin pouvait
très bien être raciste (c'est-à-dire que pour lui la race blanche avait intrinsèquement plus de valeur que les autres), mais cela n'enlève rien à la justesse de sa théorie dans la nature : les organismes subissent des modifications héréditaires qui subsistent dans les générations suivantes selon leurs effets positifs ou négatifs sur le nombre de descendants. Darwin était un bourgeois anglais du milieu du XIXème siècle ; était-il étonnant qu'il soit "raciste"? Par ailleurs, Darwin était un raciste plutôt paternaliste (rien à voir avec la haine hitlérienne), opposé à l'esclavage **, et surtout, Darwin a réuni les hommes dans la même espèce biologique. Le contraire aurait été éminemment raciste, non? Enfin, ce n'est pas le Darwinisme qui a mis fin à une longue période de fraternité entre les hommes ; il me semble que le racisme existait bien avant, contrairement à ce que suggère la citation ci-dessus.

Je voulais être moins long, tant pis. Je me laisse facilement entraîner par l'argumentation et les abondantes provocations fournies par Internet.

*J'ai déjà parlé de ce qui est de "regarder la nature et de comprendre" : d'une part, c'est exactement ce que Darwin a fait toute sa vie avec la plus grande pertinence, d'autre part, à ce petit jeu on comprendrait vite que le monde est loin d'être parfait, avec ou sans l'homme.Quant à croire que "le monde est le fruit du hasard", il n'en est bien sûr pas question, du moins sans l'effet de la sélection naturelle...

** Voir pour cela ses récits de voyages à bord du Beagle. Merci Google Print! Darwin s'y indigne régulièrement des atrocités liées à l'esclavage, au point de s'exclamer : "against such facts how weaks are the arguments of those who maintain that slavery is a tolerable evil!"

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LeChercheur 15/02/2017 00:52

Michel n'a jamais mentionné que l'univers a toujour existé.

Raélitout 24/12/2012 16:24


Michel Julien a tout a fait raison dans sa monumentale charge cotre l'évolutionnisme! Excepté peut-ètre sur un point: l'univers n'a jamais été créé par qui que ce soit bien sur! Il a toujours
existé et existera toujours! Par contre la vie biologique terrestre, elle, a eu besoin de créateurs, comme cela est expliqué dans la Genèse, ou sont décrit des ètres au niveau technique
supérieur, les Elohim! 

Benoît 02/03/2009 17:16

Michel Julien serait-il un troll ???

Michel Julien 25/02/2009 03:06

Quels intérêts ont les scientistes évolutionnistes qui ont avoué que la vie ne peut pas être venue par hasard ?  Aucun sauf celle de l’honnêteté intellectuelle.  Les évidences sont là. Sur votre billet plus haut j’en cite d’autres évolutionnistes qui doutent également.  Et il faut de très solides arguments pour parvenir à convaincre des athées qu’il a fallu forcément une force intelligente qui a créé l’Univers et la vie.  De plus tous les scientifiques qui doutent ou presque ont été endoctrinés par des profs évolutionnistes, dans un système d’éducation évolutionnistes et ont travaillés dans des milieux en majorité évolutionniste. Maintenant face à la complexité de plus en plus évidente de la vie dès l’origine et de l’Univers, beaucoup ne peuvent plus soutenir la doctrine darwinienne.    
 
«Il y a presque un état de guerre ouverte parmi les évolutionnistes eux-mêmes, chaque secte (évolutionniste) préconisant quelque modification nouvelle. Quant à savoir comment et pourquoi elle (l'évolution) s'est réellement faite, nous n'en avons pas la moindre idée et nous ne saurons probablement jamais.» L'évolutionniste Christopher Booker rédacteur au Times de Londres.
 
L’athée le plus influent du monde Antony Flew se converti
      
Il n’est pas étonnant que l'athée le plus influent du monde Antony Garrard Newton Flew né en 1923 a abdiqué devant tant de preuves.  Il croît maintenant qu’une force intelligente est derrière l’apparition de la vie.  La complexité est particulièrement flagrante dans le cas d'organismes vivants dont certaines parties complexes seraient inutiles sans d'autres parties complexes. En 1984 il avait écrit un ouvrage célèbre «The Presumption of Atheism» où il dit que tous devrait être athée jusqu’à l’existence de Dieu soit prouvé.  Il y a quelques années, il s’est rendu à cette évidence :
 
«L'athée le plus influent du monde Antony Flew a déclaré qu'il "devait aller là où les preuves le conduisaient". Parmi les preuves qu'il invoque figurent les découvertes scientifiques récentes dans les domaines de la cosmologie et de la physique.  "Les résultats des plus de 50 ans de recherches sur l"ADN fournissent des éléments nouveaux et de poids en faveur d'une intelligence". Même le "récit biblique du chapitre 1 de la Genèse pourrait être scientifiquement exact».  Journal Philosophia Christi, voir aussi Associated Press news release 2004
 
Il n’est pas le seul, avant lui en 1981 Sir Fred Hoyle, un agnostique, considéré comme l'un des plus éminents astronomes au monde, et jusque-là évolutionniste convaincu, a publié un article dans le magazine Nature sous ce titre : Il doit y avoir un Dieu. Chandra Wickramasinghe, un mathématicien athée, le Prix Nobel Szent-Gyorgyi tous trois sont arrivé aux mêmes conclusions : la vie n'est pas le résultat du temps, du hasard et des propriétés de la matière, mais d'une action délibérée.  Leur conversion est le résultat de l’observation objective des faits, de la simple logique.  C’est faire preuve de courage intellectuel.
 
Albert Einstein qui était pourtant loin d’être un homme religieux, était venu à la conclusion qu'il a fallu forcément une force intelligente pour bâtir l'univers : «L'esprit scientifique, puissamment armé en sa méthode, n'existe pas sans la religiosité cosmique. Sa religiosité consiste à s'étonner, à s'extasier devant l'harmonie des lois de la nature dévoilant une intelligence si supérieure que toutes les pensées humaines et toute leur ingéniosité ne peuvent révéler, face à elle que leur néant dérisoire.»
 
« La probabilité selon laquelle la vie serait due à un accident est comparable à la probabilité du plus grand dictionnaire existant qui aurait été produit à la suite d'une explosion dans une imprimerie »... Le biologiste Edwin Grant Conklin.
 
«L’évolutionnisme n'est qu'une hypothèse. Mais comme on n'en a pas d'autres, on la garde.  L'évolution est dans de beaux draps... (…) objection classique des darwiniens – vous ne voulez pas du darwinisme, et vous n’avez rien à mettre à sa place ? Ce n’est pas la question. Cette objection, comme l’a dit un ingénieux critique, revient à garder en prison un homme pourvu d’un excellent alibi, sous prétexte qu’il faut trouver le vrai coupable avant de le libérer ! La réponse, c’est qu’il reste à faire notre métier, c’est-à-dire à chercher autre chose... »
Rémy Chauvin, ancien Professeur honoraire à la Sorbonne - Le darwinisme ou la fin d’un mythe. » (Éditions du Rocher, 1997), p.10-11.
 
« Le livre de Pierre-P. Grassé est une attaque directe contre toutes les formes du darwinisme. Son but est de détruire le mythe de l’évolution comme phénomène simple, bien compris et expliqué, et de démontrer que l’évolution est un mystère au sujet duquel on ne connaît – et peut-être on ne peut connaître – que peu de chose. Maintenant, on peut ne pas être d’accord avec Grassé, mais on ne peut l’ignorer. C‘est le plus distingué des zoologistes français, le rédacteur des 28 volumes du Traité de Zoologie, l‘auteur de nombreuses recherches originales, et l’ex-président de l’Académie des Sciences. Sa connaissance du monde vivant est encyclopédique. » Cité par les Professeurs George Aldhizer, Gary Johnston et Douglas Krull (membres du Sénat de Faculté, à la Northern Kentucky University (NKU) aux USA), dans un article publié dans The Kentucky Post, le 4 janvier 2000.
 
Yves Coppens anthropologue est actuellement l’un des plus grands spécialistes français de l’évolution humaine… de lui vient la découverte de Lucy (déjà considérée comme le chaînon manquant). Il a su se remettre lui-même en cause et abandonner ses idées quand les faits étaient contre lui (East Side Story). Il remet en doute le mécanisme de l'évolution (Sciences et Avenir, août 1995)
«Toutes les expériences indiquent qu'un être pensant qui exerce volontairement sa propre volonté, sa cognition et sa créativité est nécessaire. On ne connaît pas de lois de la nature, ni de processus ni de séquence d'événements susceptibles de permettre à l'information d'apparaître par elle-même dans la matière» (Si on le sait pas, pourquoi l’enseigne ton?) Le directeur de l'Institut Fédéral Allemand de Physique et de Technologie, le professeur Werner Gitt.
 
Le britannique et écrivain Paul Davies un physicien de l’université de l’État de l’Arizona connue aussi à la télévision. Il faisait en 1983 la promotion de l’athéisme.  Mais depuis 1984 ses opinions ont changés.  Il reconnaît notamment sur son site que l’univers est ‘’minutieusement’’ calibré. En 1988 dans son livre ‘’the cosmic Blueprint’’ il a dit « il y a des preuves convaincantes qu’il y a un concepteur derrière tout ça’’. Il a fait aussi cette déclaration   «Même les scientifiques athées se lancerons dans des envolés lyriques sur la dimension, la majesté, l’harmonie, l’élégance  et l’ingéniosité absolue de l’univers. (Voir: l’hypothèse de la création, par James Porter Moreland,1994).    
 
  

Benjamin 25/02/2009 00:20

Attention je vais réfuter:"toute probabilité de 10^-150 n'a absolument aucune chance de se produire par le hasard par n'importe quel processus imaginable"ben tiens! je vais en imaginer un simple de processus!Pour soutenir ça, il va falloir laisser tomber les bouquins de pseudobiologie et faire un peu de maths: faites des tirages de pile ou face, et notez les résultats dans l'ordre: face-pile-pile-face, etc. Au bout de 500 tirages (si vous avez pris le temps), considérez la suite que vous avez obtenue: elle avait 2^(-500) chances d'apparaître.. soit à peu près 10^(-150). Comme dirait Dawkins, voilà un petit miracle! Mais!? Puisque vous me dites que c'est impossible! Suivant le même principe, on peut fabriquer des protéines "au hasard" dans un tube à essai (ce qu'on appelle de la chimie combinatoire). Au-delà d'une certaine longueur (100 acides aminés), vous allez me dire que c'est impossible d'obtenir par hasard une protéine qui a été obtenue par hasard? Ai-je bien fait ressortir ce que ce raisonnement a de fallacieux? Au passage, c'est quoi "la protéine la plus simple" qui set à faire ce calcul? Je parie que ce n'est pas vraiment la plus simple! "Le moindre changement dans l'information du code ADN d'une bactérie serait mortel" Il n'y a rien de plus archi-complètement-maxi-faux! Cette affirmation va à l'encontre de tout ce que l'on sait des génomes, de la pratique dans les laboratoire... Le contre-exemple le plus simple à trouver dans la presse grand public reste le travail de Craig Venter sur Mycoplasma, allez jeter un oeil.Les bactéries sont-elles simples? J'ai déjà écrit des bilets là-dessus, mais en substance, elles sont le produit d'une aussi longue évolution que nous; il n'y a pas de raison pour laquelle on retrouverait chez les bactérie des représentants des premiers temps de la vie.En réalité, toutes ces affirmations qui tombent du ciel sont biaisées. Quels acides aminés d'une protéines sont vraiment essentiels à sa fonction? pas tous. Que faut-il pour qu'une protéine remplisse une fonction, même en partie? pas grand-chose. A-t-on vraiment besoin d'imaginer que les acides nucléiques et les protéines ont dû apparaître au même moment? Non, depuis que l'on sait que l'ARN peut endosser des fonctions catalytiques. Doit-on également imaginer que la reproduction a toujours été l'apanage des cellules? Non. Faut-il que la vie ait été toujours aussi complexe qu'aujourd'hui? Non. Pourquoi le hasard n'explique-t-il pas tout? Parce qu'en général on oublie de considérer la sélection naturelle!Le même conseil revient souvent: faites de la biologie, ça achèvera de faire sombrer le radeau de vos idées reçues. (Bacterioblog 2009)