Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog des Bactéries et de l'Evolution

Bacterioquizz n°15

16 Janvier 2009 , Rédigé par Benjamin Publié dans #Bacterioquizz-concours

Voici une image tirée du troisième épisode de la troisième saison de la série télévisée "Dr House", dans lequel le patient se trouve être un chercheur spécialisé dans le cancer, aussi réputé qu'âgé. Première anomalie: la première scène , d'une violence à peine soutenable, le montre en train de disséquer ses rats de laboratoire, alors que ce travail peu digne d'un professeur de 71 ans (!) est en général réservé aux stagiaires et aux thésards...  Juste retour des choses, un mystérieux malaise le prend au milieu de cette saine activité, et voilà notre chercheur aux bon soins du Dr House. Mais ce n'est pas tout!

Je vous présente le docteur Foreman, assistant du Dr House et neurologue de son état. Malgré sa spécialité,  pour obtenir un bon diagnostic et accessoirement pour sauver son patient, ce jeune homme ne rechigne pas à mettre les mains dans le cambouis, c'est-à-dire dans les bactéries. Dans l'image ci-dessous, on le voit ainsi réaliser une culture sur boîte de Petri (dans laquelle je crois distinguer une gélose au sang) afin d'identifier un possible pathogène dans le sang de son patient. Savourez cette image, je vins de visionner 16 épisodes en avance rapide pour la retrouver:


Qu'est-ce qui ne va pas, mais alors pas du tout dans cette scène?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Mister Benjy 14/03/2010 15:37


Tout simplement il travail sens stérilité pas de bec binzen a larache sur la paillase ^^ énorme. vive les téléfilm réaliste. ça resemble a des chapman ces boites.


Lafuente 14/01/2010 21:57


Je suis étudient et ai réalisé des stage en milieu hospitalier et labo privé.
Le niveau de stérilité  n'était pas toujours respecté, pour l'urine par exemple la présence de contaminants était visible donc l'absence de stérilité n'était pas
bien gênante.
 Ne peut on pas en dire de même dans ce cas ci ??

Dans house se qui ma  plus choqué c'est lorsqu'on dit que 24h pour réalisé une colo de Gram c'est trop court... :) 


Timothée 20/01/2009 21:33

En fait, j'ai des conditions de culture qui font que mes petites bactéries sont particulièrement sensibles aux invasions. Du coup, pour minimiser les mouvements d'air sous la hotte, j'utilise des blouses en papier (très glamour, btw) serrées au niveau des manches. Et puis ça é&vite de balayer la paillasse avec ses manches, aussi!

Benjamin 20/01/2009 20:04

Merci à tous pour votre participation et bravo à Yvic!La bonne réponse était bien sûr : Foreman ne travaille pas en conditions stériles! bouh!Depuis Pasteur, on sait que les bactéries peuvent contaminer des milieux de culture ouverts à l'air libre. Il faut donc que les boîtes de Petri soient ouvertes en milieu stérile uniquement, soit à proximité d'une flamme (15 cm autour d'un bec bunsen), soit sous une hotte à flux laminaire (ou PSM, poste de sécurité microbiologique). Dans ces conditions de travail déplorable, Foreman ne saura pas à quoi attribuer les colonies qui auront poussé sur sa gélose: pathogènes à l'oeuvre dans le corps du patient, ou contaminants accidentels?Puisque j'en suis à mon bacterioquizz "hygiène et sécurité", on peut aussi remarquer que sa blouse est ouverte, mais bon, on sait que chez les médecins c'est un accessoire de style. Il ne porte pas non plus de masque, ne se protège pas de ses bactéries (deux règles en H&S: se protéger soi et protéger ses cultures), mais pour moi c'est secondaire: ce n'est pas ce qui fera rater ses analyses, contrairement à l'absence de stérilité.Moralité: -je vends mes services de consultant pour séries TV en milieu hospitalier impliquant de la microbiologie-les neurobiologistes sont nuls ;-)@Manu: la classe, en effet, mais je préfère la blouse en rose.@Timothée: je crois que c'est un écouvillon plutôt qu'un tube de verre. Mais des élastiques aux poignets?? tu es un intégriste de l'H&S, je n'ai jamais vu rien de tel!@Tom: malheureusement, aucune règle écrite ou non écrite n'empêche un chercheur de s'habiller en Claude François s'il le souhaite.

Timothée 19/01/2009 23:21

Tout!Déjà, la cravate qui traîne sur la paillasse, l'absence de flamme / PSM (surtout si il y a de la cellule eucaryote en jeu!), les flacons ouverts, et surtout un truc qui me hérisse le poil : les manches de la blouse ouvertes… Ca ne coûte rien de mettre des élastiques aux poignets! Et puis il tente de faire quoi avec son petit tube de verre, les mains bien au dessus de boîtes pas fermées?Et le noeud de cravate aurait mérité un peu plus de symétrie, amha ^^Ceci dit, j'ai déjà mis des costumes qui tombaient moins bien que sa blouse!