Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog des Bactéries et de l'Evolution

Question existentielle n°2

10 Décembre 2008 , Rédigé par Benjamin Publié dans #Bacterioquizz-concours

Bonjour à tous,

après le succès de la première, je vous soumets ma deuxième question existentielle: des robots pourraient-ils faire de la recherche scientifique? si non, pourquoi? si oui, serait-elle très différente de la nôtre? en bien ou en mal? doit-on refuser de conduire une recherche au motif qu'un robot pourrait le faire?

Un automate joueur d'echecs: canular au XVIIIème siècle, il en existe désormais des millions d'avatars informatiques...

Bien sûr, vous serez amenés à préciser ce que vous entendez par "recherche" et par "robot", sachant qu'un robot très évolué qui aurait toutes les facultés humaines n'est pas un cas intéressant; je le pensais plutôt comme un automate, ou comme un ensemble d'algorithmes muni de bras... Laissez-moi formuler deux remarques avant de vous laisser plancher sur ce qui est presque un sujet de philo: d'abord, cette question ne m'a pas été directement inspirée par ma propre expérience de la recherche, c'est déjà ça; ensuite, elle n'attend pas une seule "bonne" réponse, mais peut en appeler bien d'autres.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ZOE 09/05/2009 14:31

La seule recherche scientifique interressante que pourrait faire un tel robot devrait nécessairement être interressante pour lui (en tant que sujet , parceque chercher implique un sujet qui cherche) . IL y a donc là une finalité . (une simple machine sans finalité ne chercherait pas , elle fonctionnerait) . Je pense donc qu'un tel robot rechercherait alors comment se suicider , seul moyen pour lui d'échapper à son créateur et d'accéder à la liberté sans laquelle il n'est qu'une machine ....  

Enro 03/04/2009 21:39

Ca y est, le robot-chercheur est arrivé... et il publie dans Science ! Si j'ai bien compris, celui-ci (dénommé... Adam !) est capable de maniper mais aussi de faire certaines hypothèses, de les vérifier, de peaufiner son raisonnement etc.Pour plus d'infos :http://news.cnet.com/8301-17938_105-10211175-1.htmlhttp://news.bbc.co.uk/2/hi/science/nature/7979113.stm 

kino berlin 03/03/2009 07:56

Gut!

home loan 30/01/2009 06:19

Lovely. Great site.

SG 02/01/2009 12:08


Simple lecteur, je croyais que la science et la recherche c'était d'abord douter.Une fois le doute installé arrivait l'hypothèse, puis la recherche de la preuve à travers un protocole.J'ai sûrement une vision réductrice du robot, sans doute due à l'étymologie du mot, mais je ne vois pas un robot concevoir ce protocole mais plutôt le réaliser.A mon sens, on pourrait dire que les robots produisent de la recherche mais ne la conçoivent pas.Mais imaginons, et c'est assez facile, que vous considériez que ma définition du robot est réductrice. Et poursuivons dans la réponse."si oui, serait-elle très différente de la nôtre? en bien ou en mal?"Comment un élément du système sort-il du système? Comment un programme, algorithme... sort-il des règles et du schéma qui l'ont défini?En cherchant la réponse me voilà pris de vertige; des visions du film "Matrix" m'assaillent. Au secours!!! Là encore cela suppose que le robot doute, et qu’il remette en cause la logique de sa constitution.Admettons que les robots s'affranchissent des règles, qu'ils définissent les leurs. Les résultats seront-ils encore compréhensibles pour nous?J'en arrive à une conclusion étrange:1° Les robots ne peuvent que réaliser la recherche est pas la concevoir,2° S'ils la conçoivent, perso je ne suis pas sûr de comprendre ce qu'ils me diront car ils me le diront dans des termes qui ne correspondent pas à mon système logique.Pas convaincu je poste ce commentaire et retourne pensif à mes occupations.