Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog des Bactéries et de l'Evolution

Question existentielle n°1

13 Octobre 2008 , Rédigé par Benjamin Publié dans #Bacterioquizz-concours

En complément des bacterioquizzs, une nouvelle rubrique dans la catégorie "concours". Vous pouvez voir les "questions existentielles" comme un pendant aux questions talmudiques que pose Elio sur son fameux blog de microbiologiste, "Small Things Considered"!

J'en viens au fait et vous livre cette question inaugurale: comment les champignons qui ne poussent qu'en automne sont-ils "au courant" que c'est l'automne?


En effet, les champignons passent par une phase microbienne avant de fructifier, et sont donc présents dans le sol toute l'année. Or, si les informations de type chaleur et humidité étaient suffisantes, on les verrait fructifier au printemps, non? Existe-t-il d'autres signaux dans le sol? Ont-ils un cycle de développement annuel, en dépit des apparences (microbiennes)? Sont-ils "branchés" sur le cycle annuel des arbres, dont ils sont souvent les symbiotes?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Benjamin 30/10/2008 10:36

@ Elio: thank you for your californian point of view, it makes sense with the things I just learned about some mushrooms' life cycle... However, it seems that different species have different requirements for fruiting.You are most welcome to comment in English, I guess most of the readers will understand and appreciate your insights. I'm still impressed that you can read in French (and that you come to the bacterioblog!). As you can see, I was really inspired by your talmudic questions, so I created these existential ones... hoping some of them can actually be answered! and yes, my name is definitely Benjamin and I wish I attended the last ASM meeting :-)Keep up the good blog!Benjamin

Benjamin 29/10/2008 18:39

Merci à tous pour votre participation! Désormais, au lieu de chercher bêtement dans mon coin, je poserai mes questions sur mon blog, ça ira plus vite!Grâce au lien proposé par John, on découvre que les cèpes n'ont pas besoin d'un signal compliqué pour fructifier, les facteurs climatiques suffisent. Si je résume, ces champignons fructifient en automne car:-il leur faut une période chaude et humide-qui ne peut pas être le printemps car ils doivent passer par une phase de développement du mycélium.Quant à l'influence de la lune, c'est une autre histoire.

cri@w3 27/10/2008 17:29

Réponse à Agnès :Si j'ai parlé des cèpes, c'est que cela est prouvé pour les cèpes. Il ne serait pas scientifique de généraliser sans preuve. Noting else.

elio schaechter 22/10/2008 19:42

Dear Benjamin (I think that's you name, non?)I am "desolate" that I can't write in French, but I'm sure that  you will accept greetings and congratulations in a somewhat barbarous language. First, thanks for such a superb blog. I follow it regularly, even thought I have to make  linguistic leaps. Second, I'm glad that you found merit in the "Talmudic Questions", here reborn more existentially.  I hope that you will have as  much fun with them as we do.  Lastly, I am an amateur mycologist but, alas, have no answer to your stimulating question.  Why indeed is the Autumn the main seasons when mushrooms appear?  In the Eastern US, where I spent most of my life, there is a flush on Spring mushrooms, such as morels, coprini, and Marasmius micaeus. However, the main season starts after the first good late summer rains. In Southern California, where I now live, mushrooms appear after the winter rains, so out main  collecting season is when the rest of the civilized world is under snow and ice.  As for the reason for the autumnal awakening, I have no idea. It may be a combination of having had a summer's worth of mycelial growth plus some autumnal food depletion, which in the case of morels at least, seems to stimulate fruiting. But the mushrooms know!Warm regards,Elio 

Agnès 22/10/2008 10:45

 à cri@w3Bonjour,"...la non influence de la lune sur les champignons...Les cèpes à tout le moins."Et pour les autres il faudra une étude particulière ? Une étude sur les choix que la lune opère pour les champignons qu'elle veut favoriser ? Je ne pense pas que cela soit votre cas, mais les tenants des influences de la lune sont tout à fait dans cette optique : les influences diffèreraient selon la plante. Dans les manuels comme "Jardinez avec la lune", l'on trouve répertoriés les divers impacts lunaires en fonction des types de plantes.Alors pas pour les cèpes, mais peut-être  bolets ou girolles seraient-ils plus "lunatiques" ? ;-)AmicalementAgnès