Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog des Bactéries et de l'Evolution

Prix Nobel 2007

16 Octobre 2007 , Rédigé par Benjamin Publié dans #Le monde de la recherche

Après l'édition 2006 rapportée ici-même, voici revenu le rituel scientifique de l'automne qui intéresse les médias à la science pendant au moins une semaine. A ne pas confondre avec le Ballon d'Or, le Prix Nobel se veut la récompense suprême en Science, et est perçu comme tel. A la différence du Ballon d'Or, il récompense plusieurs personnes dans plusieurs disciplines, et consiste en une récompense sonnante et trébuchante d'environ 1 million d'euros, selon le cours de la couronne suédoise. Le Prix Nobel a pour vocation de récompenser des découvertes scientifiques entre autres d'après l'intérêt de leurs applications, Alfred Nobel ayant lui-même fait fortune avec la dynamite.

Voici donc les lauréats dans les disciplines scientifiques, ce qui inclut donc l'agréable surprise du prix Nobel de la Paix.

Médecine: Mario R. Capecchi, Sir Martin J. Evans et Oliver Smithies, pour leurs travaux qui ont permis de modifier des gènes de la souris en utilisant des cellules souches. Cette technique mise au point en 1989 est à l'origine de nombreuses inactivations de gènes, aussi appelés "knock-out", la principale manière d'identifier la fonction d'un gène étant d'observer ce qui se passe une fois que le gène est absent. Les journaux scientifiques ont donc fait plusieurs jeux de mots que l'on pourrait traduire par: "un prix nobel gagné par KO". En revanche, dans les médias français, l'amalgame est vite fait avec les cellules souches, qui en l'occurrence ne sont pas une fin mais un moyen, voire même un "simple" véhicule. En résumé, cette technique consiste à modifier un gène dans une cellule souche qui sera introduite dans un embryon normal. Je vous passe les détails de la mutations dans la première cellule, retenez qu'il s'agit d'un échange de molécules d'ADN par recombinaison homologue, un peu comme un crossing-over. Le souriceau né de cet embryon "mosaïque" possèdera donc des cellules génétiquement modifiées, en particulier des gamètes. Par croisement entre des souris soigneusement sélectionnées à l'issue de ces manipulations, on peut donc obtenir une lignée de souris dont tous les chromosomes de toutes les cellules porteront la mutation désirée.

Physique: Peter Grünberg et Albert Fert, pour leur découverte de la magnéto-résistance géante, un phénomène à l'oeuvre dans les disques durs des iPods. Vous pouvez lire dans Nature une très bonne mise en perspective de cette découverte.  J'y ai appris avec  un étonnement nuancé de naïveté que cette (nano) technologie était un exemple de "spintronique" qui utilise le spin des électrons comme "l'électronique" utilise les électrons seuls. Albert Fert étant le seul Français nobélisé cette année, il est donc instantanément devenu la coqueluche des médias, et vous avez certainement lu ou entendu au moins une de ses interviews. Pour approfondir les détails de la magnéto-résistance géante, rendez-vous sur le blog de Tom Roud, pour situer ces découvertes et leurs découvreurs, allez sur le site de Science ou encore A la source.

Chimie: Gerhard Ertl, pour ses travaux portant sur les réactions chimiques ayant lieu sur des surfaces. Je n'y entends rien, mais un bref aperçu de ses publications semble indiquer que ces réactions chimiques ont des cinétiques un peu curieuses, non linéaires, chaotiques ou oscillatoires.

Paix: Le GIEC (Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat, connu sous le nom d'IPCC) et... Al Gore himself, en grande partie pour son film / sa conférence "une vérité qui dérange". une moitié de prix par entité. Je suis ravi à la lecture de la justification de cette récompense, attribuée "pour avoir assemblé et transmis les connaissances au sujet de l'influence de l'homme sur le climat". Au GIEC les connaissances, à Gore la transmission. Ce prix, qui ne couronne pas obligatoirement des travaux scientifiques, récompense en 2007 une initiative de vulgarisation! Enfin, la thèse du réchauffement climatique a encore bien des adversaires, mais il est probable que l'aura du "Nobel" fera basculer les sceptiques non radicalisés disposant de peu d'arguments. Pour plus de détails, je vous recommande la FAQ d'Enro.

Et enfin, pour le seul plaisir d'être exhaustif, les prix ne concernant pas les sciences:

Littérature: Doris Lessing, écrivain britannique dont j'ignore tout.

Economie: Leonid Hurwicz, Eric S. Maskin et Roger B. Myerson, "pour avoir établi les bases de la théorie de la conception des mécanismes".

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

clovis simard 20/06/2013 20:59


DE L'INFAILLIBILITÉ BACTÉRIENNE.fermaton.over-blog.com

lologuem 15/11/2008 23:42

Je pense que le site www.pensee-unique.fr vous intéressera. Je vous avoue que je suis sceptique par rapport au réchauffement anthropgénique, mais je n'ai aucune autorité en la matière... Al Gore non plus d'ailleur. Cependant, ce site donne des arguments et ce qui me gène le plus finalement, c'est le dogmatisme que diffuse les prix nobels de la paix 2007... entre autres. Un document intéressant concernant la politisation de la science : http://arxiv.org/ftp/arxiv/papers/0809/0809.3762.pdfJ'ai lu quelque part que le "prix nobel" d'économie n'est pas un prix nobel. Par contre, c'est de la sceince.

Matthieu 17/10/2007 03:11

@Markss : je pense que c'etait une blague.@Benjamin : Merci pour ce tour d'horizon et la précision sur les journaux francais. Par contre, quelques typos dans ton prix nobel de médecine : "homolLogue", coRssing over", ...  

Markss 17/10/2007 02:20

"Et enfin, pour le seul plaisir d'être exhaustif, les prix ne concernant pas les sciences: (...) Economie"

Grande respiration, je me calme, calme, quelques toussotements. C'est passé.

Linca 17/10/2007 01:33

Le gène sera vraiment présent sur tous les chromosomes de toutes les cellules?C'est juste que je veux être sur de bien comprendre...