Dimanche 16 septembre 7 16 /09 /Sep 17:15
Ce pourrait être le titre du prochain tome de Donjon Monsters (qui sera le Grimoire de l'Inventeur, la nuance est subtile), mais non, c'est un évènement nocturne qui concerne non seulement les  scientifiques à travars la France et l'Europe, mais aussi vous, sans qui vous ne seriez pas là.

Comme vous pouvez le constater sur le site de l'évènement ou sur le "flyer" ci-dessous (digne d'une soirée étudiante), le ton est sans équivoque: il s'agit de désacraliser la science et les scientifiques au cours d'une soirée festive. Une animation consiste donc à décrire le métier d'archéologue, ni Indiana Jones ni rat de bibliothèque, mais quelque part entre les deux (d'accord, plus près du second, et sans fouet). On apprend également que "la nuit des chercheurs est une occasion unique de rencontrer des chercheurs au coeur de la ville et de partager des passions communes, bien au-delà du monde de la Science". Quel programme! En somme, cet évènement a pour vocation de faire paraître le chercheur non seulement comme un scientifique mais aussi comme un humain, un citoyen (ce qui ne peut que faire plaisir à Enro), tout en divertissant grâce à la science. J'imagine qu'à l'heure des bio/nano-technologies et du nucléaire, le monde de la recherche méritait quelques efforts d'image pour faire moins peur... Là aussi, le texte est limpide: "l'image du savant fou va en prendre un grand coup!". Enfin, cela passe inaperçu, mais on constate une désaffection progressive des jeunes bacheliers pour les études scientifiques.

nuit-chercheurs-flyers.jpg
Cette initiative me réjouit sans toutefois me combler d'aise. Il y a en France assez de chercheurs passionnés pour réaliser des expositions ou des animations tout à fait distrayantes, mais le public sera-t-il au rendez-vous pour en faire un évènement réellement festif? Il faut espérer que l'opération de com' a fonctionné, que les écoles serviront de relais et que les étudiants aiment suffisamment leur discipline! Heureusement, des exemples comme Paris Montagne montrent que l'on peut à la fois avoir le contenu et le public.

Rendez-vous donc le vendredi 28 septembre un peu partout à partir de 18h, avec pour apothéose francilienne le  Bal des Sciences à la Cité Universitaire, de minuit à 2h. Après, les chercheurs retournent aux manips.


Par Benjamin - Publié dans : Le monde de la recherche
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil


 

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés